Au départ, ceux qui sont seuls sont convaincus que tout le monde s’en moque alors que ça n’est pas forcément vrai. Il faut tout d’abord sortir de cet état d’esprit.
Chacun peut connaître des expériences négatives lorsqu’il essaie de sortir de la solitude mais il ne faut pas abandonner trop vite.

Un bon moyen est d’effectuer une relecture de son passé et d’y repérer les moments de rencontres positives pour y puiser la joie et les forces psychologiques nécessaires.
Efforcez vous de vivre l’instant présent et soyez à l’affut de rencontres potentielles et des gestes d’attention à votre égard.

Chercher des lieux de rencontre et rejoignez-les.
Il y a des lieux ou l’on se socialise : la famille le voisinage, le travail et la société civile (associations, paroisse, club sportif etc.)
Vous avez raison de vous inquiéter car ce n’est pas humain et naturel de rester isolé.
C’est une épreuve que vous devez vivre sans honte mais que vous n’êtes pas condamné à vivre éternellement.
Privilégiez les choses simples et acceptez de dire que vous avez besoin de compagnie.