Si vous vous posez cette question, c’est sans doute que cette grossesse n’était pas prévue. Peut-être connaissez-vous votre conjoint depuis peu de temps et n’avez-vous pas eu le temps d’aborder ce sujet avec lui ? Ou alors vous êtes en couple depuis un certain temps mais cette grossesse est due à un accident de contraception ?

Dans tous les cas, cette situation vous met face à la vérité de la relation que vous avez avec votre conjoint. Si vous n’osez pas lui en parler, c’est sans doute parce que vous avez peur de sa réaction. Vous craignez qu’il ne se mette en colère et ne vous accuse de l’avoir fait exprès, de ne pas avoir respecté sa liberté, de lui avoir fait un bébé dans le dos et vous redoutez qu’il vous quitte.

 Toutes ces peurs sont normales, mais il va falloir trouver le courage de lui parler. Avant cela, il est important que vous preniez le temps d’être au clair avec vous-même. Il faut bien avoir en tête que la discussion ne se passera pas forcément bien et que vous êtes encore plus vulnérable en ce moment. Au début d’une grossesse, les femmes sont sujettes à une dépression en raison de l’imprégnation hormonale. Sous le coup de cette dépression, on peut facilement se laisser influencer et prendre de mauvaises décisions. Il est donc primordial d’être en paix avec soi-même au moment de parler à l’autre. Pour cela, revenez à votre désir de donner la vie et à l’avenir nouveau qui s’ouvre pour vous avec cet enfant. Une grossesse, même imprévue, est en définitive toujours une promesse de vie, une bonne nouvelle, même si elle peut être très déstabilisante au début.