Le cœur a ses raisons que la raison ignore” dit-on… mais le choix amoureux est-il vraiment si irrationnel ? “Je ne pourrais pas épouser quelqu’un qui n’aurait pas d’humour“… “Il faudra qu’elle aime les voyages“… “J’espère qu’il veut au moins 4 enfants“… Les projections et idées préconçues ne manquent pas et nous disent qu’en réalité, si le sentiment amoureux ne s’édicte pas, le choix de l’élu(e), lui, se décide en fonction de critères parfois précis correspondant à nos valeurs et besoins les plus importants.

Choisit-on un amoureux ?       

L’expression “tomber amoureux” en dit long : on ne choisit pas d’être amoureux ! Du coup de foudre à l’inclination naissante, nous nous laissons surprendre par une émotion que nous ne maîtrisons pas. Par contre, une fois ce sentiment ancré, si l’on envisage de construire quelque chose avec l’autre, il faudra aller au-delà du simple ressenti pour discerner si c’est “la bonne personne” ou pas, celle avec qui on va pouvoir s’engager sans risquer de courir à un échec garanti.

Nous sommes tous différents

Quand on demande à des jeunes trois adjectifs pour qualifier la personne qu’ils rêvent d’épouser, le top 3 le plus fréquent est en général “beau, gentil, intelligent”, au féminin comme au masculin… Si cela suffisait, il y aurait sans doute moins de ruptures ! C’est donc que l’alchimie d’un couple se joue sur d’autres critères qui, s’ils sont au second plan au moment de la rencontre, sont déterminants pour la durée du couple.

 Des critères qui évoluent

Certains éléments sont souvent présents au moment de la naissance d’une idylle : beauté, séduction, fantaisie, look, points communs, une sensibilité commune à quelque chose… Ce sont en général des facteurs émotionnels qui tissent le lien amoureux à ses débuts. Mais avant de décider de s’engager dans la vie de couple, ce sont d’autres critères, plus rationnels, que l’on aura intérêt à creuser si l’on veut que le couple puisse durer.

Les plus importants ont trait au projet de vie du couple : le désir d’enfant, la façon de concevoir la vie conjugale, la place de la vie professionnelle… Ce sont tous les éléments qui font que les deux conjoints “regardent ensemble dans la même direction“. D’autres critères sont également importants à prendre en compte : les valeurs morales (gestion de l’argent, éducation des enfants, relation aux autres…), les besoins essentiels de chacun (sécurité, soutien, aventure, sédentarité…), les qualités que l’on estime indispensables chez l’autre (force, assurance, fantaisie, humour, sérieux, fiabilité…), les croyances et convictions personnelles (éthique, politique, religion…) …

Il ne s’agit surtout pas de choisir un clone de soi-même : on n’a pas besoin d’être d’accord sur tout pour s’aimer ! Mais il vaut mieux vérifier qu’il n’existe pas de décalages trop grands qui risqueraient de mettre en péril la durée du couple. Cela suppose donc de commencer par bien se connaître soi-même pour avoir clairement conscience de ce qui est important pour nous. Pour cela, on peut analyser la façon dont on vit ses relations amicales : avec quel type d’amis cela fonctionne bien ? Avec quel autre c’est plus difficile ? Quels sont les ingrédients d’une amitié réussie pour nous ?…

Prendre le temps de se connaître

Pour découvrir l’autre, il n’y a pas de secret : il faut du temps et un vrai dialogue, sans masque, en toute sincérité. Un couple interrogé sur la façon dont ils s’étaient choisis a répondu qu’ils avaient décidé de partir en voyage sous la tente pour que chacun puisse voir comment l’autre se comporte en situation de confort assez sommaire. Cela a été pour eux un bon test pour observer l’autre, sans pour autant le piéger. Au contraire, c’est le respect de soi et de l’autre qui est le ressort de cette découverte mutuelle, favorisant la construction d’un lien basé sur l’authenticité.

Articles similaires :

Aimer sans relations sexuelles, est-ce possible ?
Comment sait-on qu'on est prêt pour le mariage? Comment prendre un bon départ?
Mon conjoint est violent, où puis-je trouver de l’aide ? Quel contexte ?
Connaître les raisons de l'infidélité pour anticiper les risques?
J’ai parfois l’impression d’être l’objet sexuel de mon conjoint, comment l’aider à me comprendre ?
Quelle place donner aux enfants dans notre couple?
Comment l'amour évolue-t-il avec le temps?
Depuis que nous avons pratiqué une IVG, notre couple connaît des difficultés, comment l'expliquer?
Nous nous aimons : n'est-ce pas suffisant ?
Pourquoi se marier?
Quelle est la place de la tendresse dans le couple?
La fidélité, est-ce que c’est possible pour un homme ?
Comment régler pacifiquement les problèmes financiers et matériels avec les ex-conjoints ?
J’ai trompé mon conjoint, dois-je lui en parler ?
Le baiser est il un acte anodin ou a-t-il un sens ?
Comment rompre sans blesser?
Comment avoir une relation harmonieuse avec les enfants issus d’une première union de mon conjoint ?
Mon couple bat de l'aile, comment ranimer la flamme?
Il/ elle m'a quitté(e)! Comment m'en remettre?
Vivre le célibat comme un temps de préparation?
Mon conjoint a un cancer grave dont l’issue est fatale. Comment vivre notre vie conjugale dans cette...
Comment se remettre d'une rupture? Quelle suite lui donner?
Comment pérenniser son couple ?
Je viens de découvrir que mon conjoint est homosexuel, pouvez vous m’aider ?
Nous vivons en couple sans être mariés, pourquoi changer?