Certains jours, l’invitation de mon conjoint à une relation sexuelle me choque. Est-ce normal ?


Je comprends d’autant mieux ce que vous éprouvez que cela m’est souvent arrivé : pendant longtemps je n’ai pas compris comment mon conjoint pouvait m’inviter à une relation amoureuse alors que nous nous étions fortement disputés dans la journée.

Personnellement j’apprécie les rencontres sexuelles lorsque nous avons passé une journée détendue. C’est particulièrement vrai lorsque nous prenons quelques jours de vacances tous les deux. Nous goûtons le plaisir d’activités partagées. Nous échangeons spontanément sur des sujets importants. Nous nous surprenons à rire de nous-mêmes. Dans un tel contexte, la rencontre sexuelle est pour moi le prolongement naturel de notre journée. Je me sens joyeuse et complice à cette perspective.

Dans le quotidien de notre vie ce n’est pas aussi favorable. Pour envisager une rencontre, j’ai besoin d’avoir l’esprit libre. J’ai du mal à accepter une invitation lorsque j’ai l’esprit occupé par notre rythme de vie trop chargé. Je me sens encombrée et dérangée.

C’est plus facile pour moi lorsque nous avons pris rendez-vous. De cette façon nous nous préparons au travers d’allusions taquines et de gestes de tendresse. Au fil de la journée je fais de la place en moi pour cette rencontre. Le moment venu je me sens en phase avec mon conjoint, heureuse de ce rendez-vous.

Pour mon conjoint les choses sont un peu différentes. Il apprécie bien sûr nos rencontres lorsqu’elles sont le prolongement d’une relation au beau fixe. Mais j’ai compris à force de dialogue, que les rencontres sexuelles sont aussi pour lui un moyen de communication physique qui l’aide à reprendre confiance dans notre relation lorsqu’elle bat de l’aile.

Au départ lorsqu’il m’invitait après une dispute je trouvais cela incongru, voire déplacé, et très souvent je rejetais sa demande.

Nous avons pu dialoguer de cela en dehors des moments de tension. Il a pu m’expliquer que nos rencontres sexuelles l’aidaient à être plus serein dans notre relation, plus à l’écoute. Ce n’est pas seulement pour lui un aboutissement mais aussi un moyen.

Ainsi lorsqu’après une dispute il se sent maladroit pour renouer la relation, se rapprocher physiquement de moi, m’inviter à une rencontre est sa façon à lui de faire un pas vers moi. A ce moment là, il a besoin d’être rassuré, de reprendre confiance. Lorsque je suis capable de reconnaître son invitation comme cela, je peux décider de faire moi aussi un pas vers lui. Je peux choisir de lâcher prise de ma colère et de l’accueillir.

Je suis toujours contente d’avoir ainsi osé la réconciliation. Je me sens plus proche de lui.

Je vous partage cela avec joie aujourd’hui, mais il m’a fallu des années pour en arriver là. Ce domaine de la relation est tellement intime qu’il est difficile d’en parler ouvertement en couple. Il est encore plus difficile d’accepter les différences de son conjoint. Mais notre amour grandit considérablement si nous osons emprunter cette voie exigeante. J’espère vous avoir donné un peu envie.

Articles similaires :

Vivre le célibat comme un temps de préparation?
Comment concilier une belle vie sociale et disponibilité pour une rencontre amoureuse?
Pourquoi se marier?
Comment sait-on qu'on est prêt pour le mariage? Comment prendre un bon départ?
Quelle place donner aux enfants dans notre couple?
Peut-on tout dire de ce que l'on ressent dans un couple?
Comment avoir une relation harmonieuse avec les enfants issus d’une première union de mon conjoint ?
Comment l'amour évolue-t-il avec le temps?
Comment rompre sans blesser?
Le baiser est il un acte anodin ou a-t-il un sens ?
La fidélité, est-ce que c’est possible pour un homme ?
J'ai eu trop de déceptions amoureuses. Comment sortir du découragement?
Comment savoir si je l'aime vraiment?
Il-elle me trompe: que faire?
Mon conjoint a un cancer grave dont l’issue est fatale. Comment vivre notre vie conjugale dans cette...
J’ai trompé mon conjoint, dois-je lui en parler ?
Elle n'est plus la même, je ne compte plus depuis notre enfant.
Comment choisir un(e) amoureux(se)? Quels sont les critères importants?
Comment se remettre d'une rupture? Quelle suite lui donner?
Je n'ai pas encore trouvé l'homme/ la femme de ma vie, ai-je un problème?
Mon conjoint est violent, où puis-je trouver de l’aide ? Quel contexte ?
Quelle est la place de la tendresse dans le couple?
Aimer sans relations sexuelles, est-ce possible ?
Je ne supporte plus les défauts de mon conjoint, que faire?
Je viens de découvrir que mon conjoint est homosexuel, pouvez vous m’aider ?