Spontanément et dans l’absolu, la réponse est : « Si ! », puisque l’amour est plus grand que tout et que seul l’amour restera ! C’est donc l’amour qui compte, et comme l’écrit Saint Jean de la Croix dans Avisos y sentencias, 57, « Vous serez jugés sur l’Amour ! ».

 Nous nous aimons, qu’est-ce que cela veut dire, vraiment ?

Mais que signifie aimer ? Quand aimer signifie être amoureux, ce n’est effectivement pas suffisant, car l’état amoureux est éphémère. Si l’amour est construit sur le seul sentiment, l’amour s’arrêtera tôt ou tard, car le sentiment amoureux s’effiloche. Aimer signifie aussi décider d’aimer. Des sondages récents montrent que, contrairement à ce qu’on pensait ces dernières années, à savoir que seul compte le fait de s’aimer, il apparaît au contraire que c’est la volonté d’aimer qui serait le facteur le plus important dans une relation de couple qui dure, avec ce constat que c’est la raison qui l’emporte. Mais que serait la raison sans le cœur ? Effectivement, quand nous décidons d’aimer quelqu’un, nous mettons en jeu notre volonté, c’est-à-dire nous décidons de l’aimer envers et contre tout. Comment encore aimer l’autre quand nous avons l’impression de ne plus avoir de sentiments pour lui, comment continuer à aimer l’autre qui change au fil du temps et peut-être au point qu’un jour il devienne un étranger pour nous, comment aimer l’autre quand notre vie bascule à cause d’un événement particulier tel qu’un accident, une maladie, une épreuve ? Le véritable amour est don de soi. Mais il faut aussi admettre que notre volonté, aussi forte et belle soit elle, n’est pas toute puissante. Que se passe-t-il quand nous n’avons plus la force d’aimer, quand nous n’avons plus le désir d’aimer ? La séparation est-elle alors la seule issue, ou bien un autre chemin est-il possible ? Des couples témoignent que cet autre chemin existe, qu’il prend des voies originales et qu’il apporte des bonheurs insoupçonnés. L’un des premiers devoirs d’un couple est de maintenir le dialogue et de garder le souci de l’écoute de l’autre.

L’engagement change le rapport au temps

Quand on s’engage l’un envers l’autre dans le mariage, on vit différemment le rapport au temps : on n’est pas obligé de tout réussir tout de suite, on a du temps devant nous pour y arriver. L’engagement, loin d’être une contrainte, devient au contraire la possibilité de se donner du temps pour se connaître mieux, communiquer mieux, s’aimer mieux.

Un engagement entre deux personnes ne se prend pas à la légère : il est réfléchi et repose sur le désir de vivre ensemble, d’avoir un projet de vie. Le projet de vie du couple sera ce qui rassemble les conjoints, ce qui les unit aujourd’hui et demain, dans les moments de bonheur comme dans les difficultés.

L’engagement déploie la liberté

Par ailleurs, il y a la force que donne l’engagement. Quand un engagement est pris en vérité, il donne un surcroît de motivation. Contrairement à ce que l’on entend souvent, l’engagement ne limite pas la liberté, il la renforce. Choisir c’est manifester sa liberté ; faire un choix, c’est inscrire sa liberté dans le réel.

Bien souvent, on éprouve un sentiment ambivalent et paradoxal face à l’idée de l’engagement : on en a peur car on se dit qu’on ne maîtrise pas l’avenir, et à la fois on est fasciné, on est attiré par cet engagement. En effet, en s’engageant, on pose un acte irréversible qui est le seul acte à la mesure de ce qu’on veut dire à l’autre : cet amour unique qui veut durer toujours.

Pourquoi des couples tiennent-ils et donnent-ils envie de tenir ? Certains seraient-ils plus aptes, plus doués pour aimer que d’autres ? Certainement pas ; mais l’amour se construit sans cesse, et dans la durée il y a un continuel renouvellement. Il y a des dépassements à vivre ; dépassement des échecs, des blessures, des désaccords, des incompréhensions naturelles, mais aussi des nouveautés, des grands bonheurs, des surprises qu’il convient de creuser et de cultiver. Alors, une plus grande miséricorde, une plus grande tendresse, un amour plus enraciné prennent place dans notre cœur. Si le temps peut être une menace par l’usure, il est d’abord une force qui donne plus de solidité à notre amour en lui donnant des fondations plus solides.

Un ami de 90 ans a connu ses plus belles années de vie de couple à la fin de sa vie alors que sa femme était gravement malade. C’est une aventure extraordinaire et donc un risque. Et tout risque pris nécessite d’être responsable. Nous sommes responsables de notre amour

En définitive, un couple est appelé à aimer à la manière de Dieu, comme Dieu aime. Il vent au secours de notre faiblesse. Notre cœur se dilate aux dimensions de Dieu. Son Amour est sans fin et plus fort que la mort ! Notre amour devient un amour qui vient d’un Autre.

Alors qu’apporte la Foi dans la vie de couple

Elle ouvre de nouvelles perspectives. Lorsque nous n’avons plus la force d’aimer, lorsque nous n’avons plus le désir d’aimer, nous pouvons nous en remettre à un Autre, à Dieu, et lui dire : « Moi, je ne sais pas aimer, je ne sais plus aimer, mais Toi, viens aimer en moi, j’ai foi en toi. » C’est dans cet espace que renaît l’espérance, un amour nouveau.

La dimension spirituelle dans un couple ouvre un espace qui permet à l’amour de se déployer à l’infini.

Pourquoi se marier religieusement ?

 Le mariage à l’église est un acte choisi et voulu par ceux qui croient en Dieu, à sa présence et à son action dans nos vies humaines.

Le mariage à l’église est un acte de foi, de croyance dans la force de l’amour humain, béni et aidé par l’Amour éternel de Dieu envers tout homme. C’est ainsi un acte de confiance dans la durée de l’amour.

Le mariage à l’église n’est pas une simple bénédiction, c’est un sacrement. Le couple qui se marie religieusement devient un signe dans le monde de l’Alliance de Dieu avec son peuple, et du Christ avec l’Eglise. Il l’a aimé et s’est livré pour elle. C’est pourquoi c’est quelque chose de si important.

L’alliance du couple avec Dieu est un bonheur et une source de joie : les jeunes mariés  nous savons que,  si nous le voulons,  jusqu’au bout, le Seigneur sera un compagnon fidèle et bienveillant à chaque étape de notre vie.

 Des aides à la préparation au mariage chrétien existent dans toutes les paroisses. Ne pas hésiter pas à les contacter.

Articles similaires :

Il/ elle m'a quitté(e)! Comment m'en remettre?
Pourquoi se marier?
Nous vivons en couple sans être mariés, pourquoi changer?
Il-elle me trompe: que faire?
La fidélité, est-ce que c’est possible pour un homme ?
Mon conjoint est violent, où puis-je trouver de l’aide ? Quel contexte ?
Comment gérer mon travail et ma vie de couple?
J’ai trompé mon conjoint, dois-je lui en parler ?
Comment régler pacifiquement les problèmes financiers et matériels avec les ex-conjoints ?
Comment choisir un(e) amoureux(se)? Quels sont les critères importants?
Aimer sans relations sexuelles, est-ce possible ?
Je viens de découvrir que mon conjoint est homosexuel, pouvez vous m’aider ?
J'ai eu trop de déceptions amoureuses. Comment sortir du découragement?
Comment sait-on qu'on est prêt pour le mariage? Comment prendre un bon départ?
Depuis que nous avons pratiqué une IVG, notre couple connaît des difficultés, comment l'expliquer?
Je n'ai pas encore trouvé l'homme/ la femme de ma vie, ai-je un problème?
Comment se remettre d'une rupture? Quelle suite lui donner?
Je ne supporte plus les défauts de mon conjoint, que faire?
Mon conjoint est dépressif et prend des antidépresseurs qui changent beaucoup son comportement et so...
Comment avoir une relation harmonieuse avec les enfants issus d’une première union de mon conjoint ?
Quelle est la place de la tendresse dans le couple?
Comment l'amour évolue-t-il avec le temps?
Comment savoir si je l'aime vraiment?
Mon couple bat de l'aile, comment ranimer la flamme?
Est-il nécessaire d'avoir des enfants pour être un couple heureux?