Oui, c’est bien normal de se sentir seul par moment.

Que ces moments soient subis ou choisis, ils sont importants pour l’équilibre de chacun.

La solitude peut être bonne pour ne pas courir tout le temps après le chrono et passer du temps avec soi, s’écouter et s’aimer.
On recherche parfois avidement l’affection des autres en se constituant une cour, un carré de copains qui nous sécurise et la solitude est un bon moyen de pondérer tout cela.

Si dans une vie il faut qu’il y ait des moments de solitude, cela devient un vrai problème lorsqu’il n’y a que de la solitude.

Quand la solitude devient trop importante, on tombe dans la souffrance et l’exclusion progressive.

Chacun d’entre nous a besoin de compter, de se sentir unique pour quelqu’un.

La solitude n’est pas simplement le lot des SDF ou des exclus.

La solitude n’est pas forcément là ou l’on croit car la solitude est une honte et donc certaines personnes s’en cachent.