De nombreux couples passent par cette phase de flottement , et s’en inquiètent à juste titre.

 

C’est donc une bonne chose de s’en apercevoir car on peut prendre les moyens de rallumer la flamme  .ce qu’il faut d’abord c’est le DECIDER !!

 

Une aide  peut être nécessaire pour avancer , une personne extérieure qui vous aide à faire  , une sorte d’état des lieux de votre couple, un “bilan conjugal”, afin d’identifier où sont les problèmes de votre couple et les sources d’insatisfaction de cette vie à deux.

 

Vous pouvez faire ce bilan de plusieurs façons :

 

–                     en prenant un temps de réflexion et de partage entre vous deux : vous pouvez, par exemple, écrire, chacun de votre côté, ce qui ne vous satisfait plus et à quoi vous l’attribuez ; dans cette réflexion, l’important est de ne pas rejeter la faute sur l’autre, mais de regarder votre part de responsabilité dans la situation. Une fois cette réflexion écrite, vous pouvez en discuter en créant le contexte d’un climat serein et bienveillant. Pour cela, les conditions sont importantes : un moment où on a du temps, où on a l’esprit relativement libre et se rappeler constamment que cet échange n’est pas fait pour “chercher le coupable”, mais pour nous permettre de trouver les moyens d’avancer ensemble.

 

–                     en faisant ce travail avec un tiers professionnel, du type conseiller conjugal : la présence d’un tiers, neutre, impartial, et formé, vous aidera à vous poser les bonnes questions, à éviter l’impasse d’en rester aux accusations mutuelles, à y voir plus clair pour discerner ce dont vous avez besoin dans votre situation singulière.

 

C’est à partir de ce bilan que se dessineront les moyens de “ranimer la flamme” : il n’y a aucune solution toute faite, mais il y a, sans aucun doute, une solution adaptée à la situation de votre couple.

 

L’amour, c’est comme un feu de bois, tout feu tout flamme au début, puis braises rougeoyantes, et il peut aussi s’éteindre.

Il y a 5 stades dans l’évolution d’un couple stable tels que les a décrits par exemple le psychologue Yvon Dallaire, dans Les étapes de la vie amoureuse, Editions Option Santé, 1996.

 

Il y a l’idylle, la lutte de pouvoir, le partage du pouvoir, l’engagement, le don de soi.

Il est important d’être bien conscient aussi qu’il y a des cycles de vie, bien analysés dans La sainte folie du couple de Paule Salomon édité chez Albin Michel en 1997. Il y a tout d’abord des cycles biologiques qui ne sont pas les mêmes chez l’homme et chez la femme et qui requièrent un effort d’ajustement permanent et de communication profonde.

 

Il y a aussi les cycles naturels et chocs accidentels de la vie : l’arrivée du premier enfant, l’adolescence des enfants, une période de chômage, un deuil, la retraite, les petits enfants, la ménopause. Tous ces événements peuvent ébranler la stabilité du couple S’ils ne sont pas vécus à deux, en couple justement, c’est-à-dire que dans ces moments-là, les deux personnes dans le couple imaginent ensemble leur façon propre de réagir. Par ailleurs, chaque personne dans le couple sera attentif aux besoins plus spécifiques de l’autre lors de ces événements qui touchent alternativement plus l’un que l’autre. Pour y arriver, pas de recette miracle ni révolutionnaire, mais beaucoup de bonne volonté et une vraie communication ! Les stages Imago peuvent permettre à certains couples de trouver cet équilibre nouveau.

 

“J’avais essayé maintes fois de lui parler, de lui faire comprendre ce que je ressentais ; il ne comprenait pas ce que je voulais lui dire. J’en avais assez … et je ne savais plus que faire. On nous a proposé de prendre du temps pour nous deux, autour d’un repas pendant lequel on aborderait les points clés de relecture de notre vie de couple. Cela nous convenait à merveille pour enfin aborder les vraies questions et, une fois à table, pas question de se sauver ! Depuis, tout a changé : notre couple s’est épanoui et nous avons pu enfin vivre une réelle communication entre nous et les effets durent toujours. Nous avons fortifié notre amour. Nous avons découvert et mis en place des solutions pour que la vie à deux soit plus conforme à nos désirs les plus profonds. Nous sommes renouvelés et avons trouvé la force d’aimer encore et encore.” Laurence , 37 ans, 13 ans de mariage

 

  

 Après une quinzaine d’années de mariage, notre couple battait de l’aile. D’ailleurs, personnellement, je n’y croyais plus. C’est pour cela que j’ai fini par accepter de suivre mon épouse Marie à une session sur le couple .. J’étais très inquiet en y allant.

 

Aujourd’hui, je suis tellement reconnaissant de cette expérience que, depuis 20 ans, j’en parle à chaque fois que je peux. Cela a sauvé notre couple, sincèrement.

 

Moi qui croyais que je ne savais pas aimer, j’ai découvert le contraire. Je me suis reconnu dans les témoignages des couples qui animaient. Ils nous ont partagé avec tellement de simplicité et de profondeur ce qu’ils vivaient que je me suis laissé rejoindre moi aussi à ce que je ressentais : combien j’étais déçu de ce que notre couple était devenu, tellement différent de ce que nous avions rêvé.

 

Le déroulement de la session était vraiment très progressif, les questions amenées avec délicatesse. Et puis surtout, on nous a proposé des outils pour essayer de nous parler sans nous blesser et de mieux nous écouter. Nous étions invités à exprimer nos sentiments. Ce n’était vraiment pas dans mon éducation mais j’ai constaté combien cela nous rapprochait.

 

Marie et moi, nous avons pu nous redire notre rêve. Après le témoignage des animateurs, nous avons mieux compris ce qui se passait dans notre couple, que c’était même normal : la “désillusion” après la “romance” en quelque sorte. Je suis allé de découverte en découverte : “Aimer est une décision”, nous a-t-on dit. Je n’avais jamais vu les choses comme cela mais j’ai compris. Chaque jour je peux faire un “petit pas” pour mieux aimer Marie, par exemple prendre le temps de l’accueillir à son retour du travail, ou traiter rapidement le courrier.

Après la session nous avons bien sûr retrouvé le quotidien et ses difficultés, mais ce n’était plus comme avant. Nous savions que nous nous aimions.

 

Et puis nous avions des outils pour mieux communiquer. D’ailleurs avec Marie nous avons choisi de poursuivre quelques temps la démarche. Nous avons participé à des soirées pour approfondir ce que nous avions découvert à cette session.

 

Vous dites que votre couple bat de l’aile mais c’est peut-être simplement que, comme nous à l’époque, vous avez besoin de vous redire votre rêve et de trouver quelques clefs pour mieux communiquer. Ne baissez pas les bras et osez chercher de l’aide autour de vous.

Gérard.

 

 

Articles similaires :

Comment gérer mon travail et ma vie de couple?
Comment sait-on qu'on est prêt pour le mariage? Comment prendre un bon départ?
Je ne supporte plus les défauts de mon conjoint, que faire?
Comment régler pacifiquement les problèmes financiers et matériels avec les ex-conjoints ?
Mon conjoint est dépressif et prend des antidépresseurs qui changent beaucoup son comportement et so...
Comment l'amour évolue-t-il avec le temps?
Comment se remettre d'une rupture? Quelle suite lui donner?
Quelle est la place de la tendresse dans le couple?
Quelle place donner aux enfants dans notre couple?
La fidélité, est-ce que c’est possible pour un homme ?
Comment choisir un(e) amoureux(se)? Quels sont les critères importants?
Comment avoir une relation harmonieuse avec les enfants issus d’une première union de mon conjoint ?
Je viens de découvrir que mon conjoint est homosexuel, pouvez vous m’aider ?
Vivre le célibat comme un temps de préparation?
Comment rompre sans blesser?
Je n'ai pas encore trouvé l'homme/ la femme de ma vie, ai-je un problème?
Il-elle me trompe: que faire?
Comment lui montrer que je l'aime?
Peut-on tout dire de ce que l'on ressent dans un couple?
J’ai trompé mon conjoint, dois-je lui en parler ?
Depuis que nous avons pratiqué une IVG, notre couple connaît des difficultés, comment l'expliquer?
Nous vivons en couple sans être mariés, pourquoi changer?
Comment concilier une belle vie sociale et disponibilité pour une rencontre amoureuse?
Mon conjoint a un cancer grave dont l’issue est fatale. Comment vivre notre vie conjugale dans cette...
Le baiser est il un acte anodin ou a-t-il un sens ?